Sign in / Join

Les différentes techniques d'augmentation mammaire : quelles sont les options disponibles ?

L'augmentation mammaire est une procédure chirurgicale populaire visant à augmenter la taille ou à améliorer la forme des seins. Cette intervention est souvent recherchée par les femmes qui souhaitent retrouver leur confiance en soi ou corriger des asymétries mammaires. Il existe plusieurs techniques d'augmentation mammaire disponibles, chacune avec ses avantages et ses considérations spécifiques.

Tout ce que vous devez savoir sur les implants mammaires en silicone

Les implants mammaires en silicone sont l'une des options les plus courantes pour l'augmentation mammaire. Ils sont constitués d'une coque extérieure en silicone remplie de gel de silicone cohésif. 

A lire également : Les effets néfastes de la sédentarité sur la santé et des astuces pour rester actif au quotidien

Ces implants offrent un aspect et une sensation naturels et sont disponibles dans une variété de formes, tailles et profils pour répondre aux besoins et aux préférences individuels de chaque patiente. Les implants en silicone nécessitent une incision chirurgicale pour être insérés, ce qui peut laisser une cicatrice, généralement située : 

  • autour de l'aréole
  • sous le sein 
  • dans le pli inframammaire

SI vous voulez faire une augmentation mammaire, le Dr Rani Makhoul à Paris est très qualifié pour l'augmentation mammaire

A lire en complément : Mutuelle dentaire pour implants : avantages et choix

Le lipofilling : comprendre l'augmentation mammaire par transfert de graisse

L'augmentation mammaire par lipofilling, également connue sous le nom de transfert de graisse autologue, est une technique qui utilise la propre graisse de la patiente pour augmenter le volume des seins. 

Cette méthode implique d'abord une liposuccion pour prélever de la graisse dans une zone donneuse, comme l'abdomen ou les cuisses. La graisse prélevée est ensuite purifiée et injectée dans les seins pour obtenir le volume désiré. 

L'augmentation mammaire par lipofilling offre l'avantage supplémentaire de remodeler les contours du corps en éliminant les excès de graisse dans les zones donneuses. Cependant, cette technique peut nécessiter plusieurs sessions pour obtenir des résultats optimaux et ne convient pas à toutes les patientes en raison de la quantité limitée de graisse disponible et de la possibilité de résorption partielle de la graisse injectée.

Les options alternatives pour une augmentation mammaire et considérations supplémentaires

En plus des méthodes plus répandues telles que les implants en silicone et le lipofilling, d'autres alternatives existent pour l'augmentation mammaire. L'une de ces options est l'augmentation par injection de solution saline, qui implique l'insertion d'une solution saline stérile dans les seins pour augmenter leur volume. 

Bien que cette technique soit moins courante, elle présente certains avantages, tels que des incisions plus petites et une récupération généralement plus rapide. Cependant, il est important de noter que la solution saline peut être absorbée par le corps au fil du temps, nécessitant éventuellement des ajustements ou des révisions.

D'autre part, certains dispositifs d'augmentation mammaire temporaires sont également disponibles sur le marché. Ces dispositifs incluent des soutiens-gorge ou des inserts spéciaux conçus pour créer l'apparence de seins plus volumineux sans recourir à une intervention chirurgicale. 

Bien qu'ils offrent une option non invasive et réversible, leur effet est souvent limité dans le temps et peut ne pas convenir à ceux qui recherchent des résultats durables.

Quelle que soit la méthode envisagée, il est crucial pour les patientes de discuter en détail de leurs objectifs esthétiques, de leurs préoccupations et de leurs attentes avec un chirurgien plasticien expérimenté.

Considérations post-opératoires et suivi médical 

Après une augmentation mammaire, il est essentiel de suivre attentivement les instructions post-opératoires fournies par le chirurgien plasticien. Cela peut inclure des directives sur la gestion de la douleur, la prise d'antibiotiques pour prévenir les infections, le port de soutiens-gorge de compression et les activités à éviter pendant la période de récupération initiale. 

Les patientes devraient également planifier des visites de suivi régulières avec leur chirurgien pour évaluer la guérison, surveiller les complications potentielles et discuter de toute préoccupation ou question.