Sign in / Join

Qu’est-ce qu’un massage physiothérapie ?

Pour soulager les maladies relatives aux articulations et aux mouvements, des physiologies utilisent plusieurs méthodes, dont la thermothérapie et l’électrothérapie. Le massage physiothérapie est aussi une solution naturelle qui fait ses preuves dans le domaine. Pour savoir de quoi il s’agit, lisez ce qui suit.

Massage physiothérapie : une technique kinesthésique avant tout

Le massage manuel en physiothérapie est une technique qui consiste à soulager les douleurs que les patients ressentent à travers l’application palmaire. Il permet aussi de rétablir un mouvement naturel que ce dernier n’arrive plus à faire. Globalement, la solution agit en évacuant les toxines et débris qui se sont incrustés dans les cellules.

A lire en complément : Quel est l'âge légal pour faire l'amour et quels sont les risques encourus ?

Massage physiothérapie : phase de consultation du malade

Le massage est une solution purement naturelle que les patients en physiothérapie choisissent pour soulager leur douleur. Avant de passer sur la table du praticien, le patient doit suivre quelques étapes.

Ce dernier doit consulter le kinésiste pour expliquer ce qu’il ressent. Dans un premier temps, le praticien lui pose des questions ayant rapport au mal. Il s’agit entre autres :

A lire également : Comment savoir si le ligament de la cheville est rompu ?

  • de la localisation du mal ;
  • du type de douleur ressenti (sensation, picotement, brûlure…) ;
  • de la période de la journée où la douleur s’accentue ;
  • de ce qui soulage le mal, etc.

En fonction des informations renseignées, le médecin établit un diagnostic, puis fait un plan pour traiter le mal du malade. Pour avoir plus de précision sur l’état de santé du patient, il peut lui faire demander des examens spéciaux.

La pratique du massage physiothérapie à proprement parler

massage physiothérapie

Elle fait suite à la consultation et se déroule dans une pièce bien aménagée. En général, le patient s’étend sur un matelas, surtout lorsque la douleur est logée au dos. Le médecin lui demande d’être relaxé et détendu pour que l’opération se déroule sans stress.

Une fois bien installé, le praticien applique une huile sur la partie concernée. Il effectue des mouvements palmaires pour éliminer les débris et toxiques. La séance peut durer en moyenne une heure.

Le massage physiothérapie peut être programmé sur plusieurs séances jusqu’à ce que le patient trouve satisfaction. À cette solution, le médecin peut ordonner la prise d’autres produits comme les antidouleurs.

Massage physiothérapique : quels sont les avantages ?

En physiothérapie, il existe plusieurs méthodes pour soulager les patients. L’électrothérapie et la thermothérapie en sont quelques exemples. S’il faut compter plusieurs séances pour satisfaire le patient avec le massage physiothérapie, il est moins risqué que les autres solutions.

Il en est ainsi parce que le praticien n’a pas recours à l’électricité pour atteindre les zones douloureuses du corps du malade. Mieux, cette solution de massage s’applique à toute personne.

Les contre-indications à prendre en compte avant un massage physiothérapeutique

Les contre-indications au massage en physiothérapie sont nombreuses. Effectivement, certains patients pourraient voir leur état de santé se détériorer s'ils ont recours à cette technique. Les principales contre-indications liées au massage en physiothérapie sont les suivantes :
• Les maladies de la peau (eczéma, psoriasis...) : le massage pourrait aggraver ces affections cutanées.
• Les inflammations aiguës : lorsqu'une inflammation est présente sur une zone du corps, il est préférable d'éviter toute manipulation qui risquerait d'aggraver l'état inflammatoire.
• Les troubles circulatoires sévères : si vous souffrez d'un trouble circulatoire grave tel que l'insuffisance veineuse ou encore des varices importantes, le massage pourrait entraîner des complications.

Il existe aussi des cas où il faut être particulièrement vigilant avant de pratiquer un massage en physiothérapie. Il peut s'agir entre autres :
• Des personnes atteintes de cancer ;
• Des femmes enceintes ;
• Des patients ayant subi une intervention chirurgicale récente.

Dans tous ces cas-là et même ceux non évoqués ici, il faut consulter un spécialiste compétent afin qu'il puisse prodiguer les meilleurs conseils possibles.

Avant tout recours à cette technique thérapeutique qu'est le massage physiothérapeutique, il importe donc de bien prendre connaissance des différentes contre-indications ainsi que celles qui suscitent la plus grande vigilance, afin d'éviter tout risque de complication. N'hésitez pas à consulter un professionnel compétent pour vous assurer que cette technique est adaptée à votre état de santé et bénéficier ainsi des nombreux bienfaits qu'elle peut procurer.

Différences entre massage physiothérapeutique et massage de bien-être : quelle est la différence ?

Le massage physiothérapeutique est souvent confondu avec le massage de bien-être. Pourtant, ces deux techniques ne sont pas identiques et ont des objectifs différents. Le massage de bien-être, comme son nom l'indique, a pour but principal d'apporter une sensation de détente et de relaxation à la personne massée. Il vise ainsi à soulager les tensions musculaires causées par le stress ou la fatigue.

En revanche, le massage physiothérapeutique est un traitement médical qui s'appuie sur les connaissances en anatomie et en physiologie du corps humain. Lorsque cette technique est utilisée dans un contexte thérapeutique, elle doit être pratiquée par un professionnel diplômé en kinésithérapie ou en ostéopathie. Dans ce cadre-là donc, il faut savoir que la pratique d'un massage peut être recommandée pour traiter des douleurs chroniques au niveau des muscles ou encore pour aider à récupérer après une intervention chirurgicale.

Les techniques utilisées lors du massage physiothérapique sont aussi différentes de celles employées dans le cadre d'un massage de bien-être classique. Effectivement, elles visent surtout à mobiliser les tissus mous (muscles et enveloppes) afin d'améliorer leur élasticité tout en évitant toute douleur chez la personne massée.

Pendant un massage physiothérapeutique, le praticien établit un bilan précis du patient avant toute séance. Ce bilan permettra au masseur-kinésithérapeute ou ostéopathe notamment d'évaluer l'état général du patient, mais aussi de déterminer les zones à masser et celles à éviter. Il peut aussi s'appuyer sur des techniques manuelles spécifiques comme la mobilisation articulaire ou encore l'étirement musculaire.

Le massage physiothérapeutique est donc une technique très précise, qui nécessite un savoir-faire médical particulier pour être pratiquée de manière efficace et sans risques. À l'inverse, le massage bien-être se pratique dans un but essentiellement relaxant et ne requiert pas nécessairement l'intervention d'un professionnel diplômé.

Pensez à bien souligner que ces deux types de massages ont leur utilité respective selon leurs finalités. Il importe alors avant tout recours à cette technique thérapeutique qu'est le massage physiothérapeutique ou au massage bien-être classique d'être attentif aux objectifs recherchés afin de bénéficier pleinement des nombreux bienfaits qu'ils peuvent procurer en fonction du contexte souhaité par chaque personne massée.