Sign in / Join

Qu’est-ce qui provoque une grossesse extra-utérine ?

La grossesse extra-utérine survient lorsque l’œuf issu de la fécondation s’implante à l’extérieur de l’utérus. Ce phénomène est responsable des saignements vaginaux irréguliers et des douleurs pelviennes qui demandent une intervention médicale. Plusieurs sont les facteurs qui peuvent être responsables d’une grossesse extra-utérine. L’article suivant vous développe quelques-uns de ces facteurs de risque.

Le tabagisme et les maladies sexuellement transmissibles

Les causes et les facteurs de risques pour une grossesse sont multiples. En effet, le tabagisme après étude est cité comme un facteur de risques. Au cours de quelques tests médicaux, il est observé chez de patientes témoins consommant le tabac des grossesses extra-utérines. Le tabac à un impact négatif sur la motilité des trompes et provoque des changements significatifs dans la morphologie de l’épithélium de la Fallope. De plus, certains composés toxiques du tabac bloquent la contraction des trompes qui empêche l’adhésion de l’embryon vers l’utérus.

Lire également : Quels sont les signes d'une grossesse extra-utérine ?

Les maladies sexuellement transmissibles sont aussi citées comme facteur de risques. Suite à des recherches scientifiques, il est conclu que si vous avez été exposé à des infections pelviennes, le risque de grossesse extra-utérine est accru. Cela s’explique par exemple avec l’infection à la chlamydia qui provoque la maladie inflammatoire pelvienne et infecte les cellules épithéliales de la trompe de Fallope. Cette infection stimule des récepteurs des cellules de la trompe en surface et augmente parallèlement le risque de GEU.

La chirurgie de la stérilité et les antécédents de grossesse extra-utérine

Si vous êtes né avec une affection congénitale qui est responsable du rétrécissement de vos trompes, vous pouvez subir une chirurgie de stérilité pour rétablir l’ordre. Mais dans certains cas, la chirurgie de stérilité se présente comme un facteur de cause de la grossesse extra-utérine. En réalisant par exemple la reperméabilisation tubaire qui permet de rendre les trompes perméables après une stérilisation tubaire, la réussite est variable et présente un grand risque de GEU par la suite.

A lire également : Quand parler de diabète gestationnel?

En ce qui concerne les antécédents de grossesse extra-utérine, ils augmentent l’exposition à une GEU une seconde fois. C’est la raison pour laquelle un suivi médical est recommandé pour vérifier que l’embryon s’est bien implanté si la patience ayant subir une fois une grossesse extra-utérine est de nouveau en gestation.

La procréation médicalement assistée : les techniques de la PMA

Les pratiques de la procréation médicalement assistée permettent à plusieurs femmes de parcourir normalement la gestation après avoir formé l’embryon in vitro. Parfois pour des implantations ou transferts embryonnaires non réussis, le risque de grossesse extra-utérine est élevé.

Il faut noter que l’âge plus avancé de la mère, le recours à la pilule microdosée et plusieurs IVG sont aussi des facteurs qui peuvent provoquer une grossesse extra-utérine.