Sign in / Join

36 semaines de grossesse : évolution et conseils

À 36 semaines de grossesse, c’est une sensation d’excitation et d’appréhension qui se mélange chez les futurs parents et leurs proches. Certes, c’est seule que la maman va accoucher, mais tout le monde se prépare à affronter cet événement à la fois tant attendu et tant redouté. Mais que faut-il savoir à ce stade de la grossesse ? Que faut-il faire ? Et, surtout, quelles sont les préparations à faire ? Voici quelques conseils pour être bien préparé à cet heureux évènement.

Évolution de la grossesse

Une grossesse complète dure en moyenne 40 mois. On parle ici d’une durée moyenne puisque la majorité des accouchements se font entre 39 et 41 semaines. À 36 semaines, il vous reste donc normalement 3 à 4 semaines avant que le bébé naisse.

A lire aussi : Quels sont les symptômes d'une maladie du pancréas ?

À 36 semaines, le fœtus atteint une taille d'environ 47 centimètres pour un poids d'environ 2,7 kilogrammes. Tous les organes vitaux sont développés à ce stade à l’exception des poumons continuent à se perfectionner.

Toutefois, il est important de préciser que le bébé est considéré comme à terme dès la semaine d’après, soit à partir de 37 semaines. Une naissance dans les 7 prochains jours est donc tout à fait envisageable et parfaitement normale. En d’autres termes, à 36 semaines de grossesse, vous devez vous attendre à accoucher d’un moment à l’autre.

A voir aussi : Stress et douleur au bras gauche : comprendre la connexion et les symptômes

Il faut aussi préciser que la durée maximale d’une grossesse est de 42 semaines. Accoucher à ce terme est toujours parfaitement normal même si c’est assez rare, comme la 37e semaine d’ailleurs. Toutefois, à 36 semaines de grossesses, il faut donc organiser l'emploi du temps des 6 prochaines semaines en conséquence pour éviter toute déconvenue.

Activités et alimentation

À 36 semaines de grossesse, il est fortement recommandé de privilégier le repos. Si vous exercez un métier plutôt physique, il est temps de prendre votre congé si ce n’est déjà fait. Cependant, même à ce stade de la grossesse, il ne faut jamais s’immobiliser complètement. Il faut constamment s’adonner à des activités douces telles que la marche légère et la natation. Mais restez à l’écoute de votre corps pour éviter de trop vous fatiguer.

Pour ce qui est de l’alimentation, il est recommandé d’opter pour une alimentation équilibrée, et ce, dès le début de la grossesse. Privilégiez notamment les légumes, les céréales et les protéines maigres. Mais le plus important à ce stade est l’hydratation. À 36 semaines, il faut boire énormément.

Préparation et précaution

Vous l’aurez compris, à 36 semaines de grossesse, le bébé est presque à terme et l’accouchement peut survenir d’un moment à l’autre. Pour faire face à cet heureux événement tant redouté, il faut se préparer mentalement. C’est tout aussi important que la préparation physique.

Si c’est la toute première fois que vous allez accoucher, n’hésitez pas à suivre des cours de préparation à l'accouchement histoire d’être prêt au moment venu. C’est aussi une occasion de partager ses appréhensions, de se faire conseiller et se faire soutenir moralement. N’hésitez pas également à prendre des cours de méditation pour gérer le stress et l’anxiété étroitement liés à la grossesse.

Enfin, évitez la solitude à ce stade de la grossesse. Le travail peut commencer d’un moment à l’autre et il serait dommage de devoir affronter ce moment seul. Planifiez aussi à l’avance le déplacement vers la maternité. Il ne faut jamais attendre le dernier moment pour se préparer. Et dernier conseil, mais pas des moindres : faites-vous suivre de très près par un professionnel de la santé pour anticiper.