Sign in / Join

L’hypothyroïdie se soigne-t-elle facilement ?

Les femmes sont de plus en plus touchées par l’hypothyroïdie. Il s’agit d’une maladie due à une faible production ou un manque d’hormones thyroïdiennes. Son traitement prend en compte un certain nombre d’éléments qui peuvent le simplifier ou le complexifier. Plus de détails dans cet article.

L’hypothyroïdie est-elle facile à soigner ?

Il est possible de traiter l’hypothyroïdisme par voie naturelle ou par voie médicale. Mais il ne peut être guéri totalement. En effet, l’hypothyroïdie est une maladie incurable qui peut être maitrisée si la patiente prend régulièrement des hormones de substitution. La prise de ces hormones permet d’équilibrer les transformations chimiques et biologiques qui s’accomplissent dans l’organisme des femmes atteintes par ce mal.

A lire aussi : Quels sont les symptômes d'une maladie du pancréas ?

Généralement, les médecins prescrivent de la thyroxine «T4» aux patientes et le traitement dépend de plusieurs points. Il est recommandé de tenir compte de certains éléments caractérisant la personne malade avant de lui prescrire la dose idéale. Il s’agit notamment de :

  • Son âge ;
  • Son rythme cardiaque ;
  • Son poids.

Il faut également tenir compte de la durée du mal avant de prescrire une dose donnée à la personne malade. Il est très important pour finir de faire une surveillance annuelle pour voir le niveau d’évolution du traitement.

A lire en complément : Cigarettes électroniques : de quoi s'agit-il ?

Causes et symptômes de l’hypothyroïdie

Plusieurs facteurs favorisent l’hypothyroïdie et de nombreux symptômes peuvent apparaitre lorsqu’une personne est atteinte. La pathologie peut s’avérer grave si les mesures préventives ne sont pas prises très tôt.

Causes de l’hypothyroïdie

Il existe de nombreuses causes qui peuvent provoquer l’hypothyroïdie. La consommation abusive des aliments comme les arachides, le chou, les patates douces, la moutarde, etc. peut causer cette maladie. Il faut noter que certains médicaments peuvent aussi provoquer cette maladie. Parmi ces médicaments figure l’amiodarone. Quand l’hypothyroïdie est causée par un manque de thyroïde, elle est qualifiée d’hypothyroïdie primaire. Mais si elle est provoquée par un mauvais fonctionnement de l’hypothalamus, elle est qualifiée d’hypothyroïdie secondaire.

Symptômes de l’hypothyroïdisme

Plusieurs symptômes apparaissent quand une personne est atteinte de l’hypothyroïdie.  Les personnes atteintes de ce mal ressentent généralement de la fatigue et subissent une chute de cheveux. Celles-ci sont régulièrement constipées et d’autres sombrent même dans la dépression. Chez certaines femmes, on note une interruption des menstrues et une baisse de désir sexuel. L’un des symptômes qui apparaissent fréquemment chez les personnes atteintes de ce mal est l’assèchement de la peau.

Au cas où certains symptômes propres à l’hypothyroïdie apparaissent chez une personne, il est recommandé de la faire diagnostiquer par un professionnel. La personne peut opter pour le dosage de la TSH en cas de doute. Il est toutefois déconseillé d’effectuer ce dosage si aucun symptôme n’est apparu.