Sign in / Join

Vapoter une e-cigarette est-il aussi dangereux que fumer ?

La cigarette électronique, souvent appelée e-cigarette ou vapoteuse, fait son apparition sur le marché il y a environ une décennie. Rapidement, elle devient une alternative populaire au tabagisme traditionnel. De nombreuses circulent toutefois autour de l’e-cigarette, notamment le fait qu’elle soit aussi dangereuse que les cigarettes conventionnelles. Comment différencier les mythes de la réalité ? Trouvez d’autres informations complémentaires sur le sujet dans cet article pour vous faire votre propre opinion. 

Tabagisme vs Vapotage : Ce qu’il faut déjà connaître !

Depuis longtemps, le tabagisme est associé à de graves problèmes de santé, notamment le cancer du poumon, les maladies cardiovasculaires, les maladies respiratoires et bien d'autres encore. Selon les statistiques, la fumée de tabac contient plus de 7 000 produits chimiques, dont au moins 250 sont nocifs pour la santé humaine et plus de 60 sont connus pour être cancérigènes.

A voir aussi : Grossesse et alimentation : les bananes sont-elles sans risque ?

De l’autre côté, l’e-cigarette ou la cigarette électronique fonctionne en chauffant un liquide appelé « e-liquide » qui contient de la nicotine, des arômes et une base généralement composée de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG). Une fois chauffé, l’e-liquide se transforme en une vapeur inhalée par l'utilisateur. C’est ce qui a amené au choix du terme « vapotage ».

L’e-cigarette : Pourquoi est-elle une alternative moins dangereuse ? 

Plusieurs arguments soutiennent l'idée que vapoter est moins dangereux que fumer des cigarettes conventionnelles. Le premier est l’absence de combustion. En effet, contrairement au tabagisme, le vapotage n'implique pas de combustion de matières organiques. La production de goudrons et des nombreuses substances toxiques contenues dans la fumée du tabac est ainsi inexistante.

A lire aussi : Trouver le bon spécialiste : comprendre le rôle d'un médecin pour les oreilles

Sinon, de nombreuses études et organisations de santé un peu partout dans le monde estiment que la cigarette électronique est moins nocive que le tabac et qu’au contraire, cet outil aide les fumeurs à arrêter de fumer. D’autant plus que les utilisateurs d’e-cigarettes ont la possibilité de choisir le taux de nicotine dans leur e-liquide. Autrement dit, en gérant leur dépendance à la nicotine, ils réduisent progressivement la quantité consommée.

L’e-cigarette est également considérée comme une alternative moins dangereuse que le tabac de par la grande variété de saveurs de ses e-liquides. Le vapotage devient plus agréable pour les utilisateurs et les encourage donc à renoncer définitivement au tabac.

La cigarette électronique : Qu’en est-il des risques ?

Bien que la cigarette électronique présente autant d’avantages, certaines préoccupations subsistent encore. En effet, jusqu’à aujourd’hui, ses effets sur le long terme restent encore inconnus. Le vapotage est une pratique relativement nouvelle et ses effets à long terme sur la santé ne sont pas encore pleinement compris. L’existence de risques cachés et encore non-identifiés est plus que probable. 

Sinon, la dépendance à la nicotine est un état non pleinement expliqué par la science. Même si les vapoteurs choisissent leur propre taux de nicotine à consommer, la dépendance à la nicotine persiste. De ce fait, l’arrêt complet de la consommation de substances addictives s’avère difficile.

Ainsi, savoir si vapoter une e-cigarette est aussi dangereux que fumer des cigarettes traditionnelles est complexe. Ce sujet continue encore de faire l'objet de recherches et de débats. Bien qu’il soit largement admis que le vapotage est moins nocif que le tabagisme en raison de l'absence de combustion, il n’en reste pas moins exempt de risques.