Sign in / Join

Comment éviter la scarlatine ?

La scarlatine est une maladie infectieuse très contagieuse qui touche principalement les enfants. Elle se manifeste par de la fièvre. Mais aussi par des maux de gorge et une éruption cutanée. Pour éviter d'exposer les enfants à d'éventuelles infections, nous allons découvrir comment prévenir cette maladie infantile.

Quelles sont les causes de la scarlatine ?

La scarlatine est une maladie causée par le streptocoque du groupe A. C’est une bactérie que l'on trouve couramment dans la gorge et la peau. Cette bactérie est également responsable de l'angine streptococcique. La scarlatine se présente souvent sous la forme d'une éruption cutanée. Avec une forte fièvre et des lésions sur la langue. Les enfants âgés de 5 à 18 ans sont, le plus souvent touchés.

Lire également : Les nombreux bienfaits du sport pour renforcer notre santé mentale

Une fois dans le corps humain, cette bactérie produit une substance toxique qui affecte l'organisme. Du coup, une personne infectée peut transmettre la scarlatine à une personne saine. Les adultes et les petits enfants sont, généralement immunisés contre la scarlatine. Il est tout de même important de connaître les symptômes pour mieux se prémunir contre cette maladie.

Les Symptômes de la scarlatine

La période d'incubation de la scarlatine est de 1 à 4 jours, parfois plus. Ce n'est qu'après cette période que les symptômes de la maladie apparaissent. Un enfant atteint de scarlatine aura d'abord une fièvre de plus de 38,5 °C. Ensuite des frissons et un mal de gorge. Elle se caractérise par une difficulté à avaler, une gorge rouge et enflammée.

A lire aussi : Aliments préjudiciables pour la santé cardiaque : les pièges à éviter

Les amygdales gonflent et les glandes du cou également. La scarlatine se reconnaît aussi à l'aspect de la langue. Au début, elle est recouverte d'une épaisse couche blanche surnommée langue saburrale. La langue décale de la périphérie vers le centre. Après quelques jours, la couleur de la langue devient rouge vif.  Pour ne pas en arriver là, autant se prévenir.

Comment éviter la transmission de la scarlatine ?

La scarlatine est une maladie infectieuse. Donc les conseils de réduire le risque d'infection font partie des conseils habituels sur le mode de vie. La scarlatine ne peut être, complètement évitée. Mais le risque d'infection peut être réduit par des mesures d'hygiène de base. Il faut se Laver les mains avec de l’eau et du savon une fois en contact avec une personne infectée.

Mais aussi après avoir touché des objets avec lesquels cette dernière a travaillé. Lavez souvent les mains des jeunes enfants et apprenez-leur à se laver les mains par moment. Apprenez aussi à votre enfant à tousser avec un mouchoir en papier. Nettoyez soigneusement les jouets, les robinets et les poignées de porte, de préférence avec un nettoyant à base d'alcool. Si les symptômes sont présents, les mesures d'hygiène doivent être renforcées pour éviter la transmission de l'infection.

Traitement de la scarlatine : que faire en cas de diagnostic ?

Si vous ou votre enfant êtes diagnostiqués avec la scarlatine, pensez à bien suivre le traitement prescrit par le médecin. Les antibiotiques sont généralement recommandés pour traiter l'infection bactérienne qui cause la maladie. Pensez à bien prendre tous les médicaments prescrits et de suivre les instructions du médecin concernant la durée du traitement.

En plus des antibiotiques, il y a plusieurs mesures que vous pouvez prendre pour aider à soulager les symptômes de la scarlatine, telles que :

  • Garder une bonne hygiène personnelle, y compris se laver régulièrement les mains, éviter de toucher son visage et couvrir sa bouche et son nez lorsqu'on tousse ou éternue.
  • Boire beaucoup d'eau pour aider à prévenir la déshydratation causée par une fièvre élevée et des maux de gorge.
  • Manger des aliments faciles à avaler, comme des soupes chaudes ou tièdes, pour soulager la douleur dans la bouche et dans la gorge.
  • Se reposer suffisamment, car cela permettra au corps de mieux combattre l'infection.

Il faut aussi garder à l'esprit qu'il faudra un certain temps avant que vos symptômes ne commencent à s'améliorer après avoir commencé le traitement. En général, on peut s'attendre à ce que les symptômes disparaissent complètement en une semaine ou deux. Pensez à bien continuer à prendre les antibiotiques prescrits par votre médecin jusqu'à la fin du traitement.

Si vous ou votre enfant êtes atteints de scarlatine et que vos symptômes s'aggravent ou ne s'améliorent pas après quelques jours de traitement, contactez immédiatement votre médecin.

Complications possibles de la scarlatine : comment les prévenir ?

Bien que la scarlatine puisse être une maladie bénigne, elle peut aussi entraîner des complications graves si elle n'est pas traitée rapidement et correctement. Les enfants de moins de 10 ans sont particulièrement exposés à ces complications.

Voici quelques-unes des complications possibles de la scarlatine :

  • L'otite moyenne : une infection de l'oreille qui peut causer des douleurs dans l'oreille, une perte d'audition temporaire ou permanente.
  • L'abcès périamygdalien : un amas de pus derrière les amygdales qui peut provoquer des douleurs intenses, une difficulté à avaler et même suffoquer.
  • La pneumonie streptococcique : une infection pulmonaire potentiellement mortelle.
  • Le choc toxique streptococcique : un état rare mais grave causé par les toxines produites par certains types de bactéries du groupe A Streptocoque (GAS).

Si vous pensez que vous ou votre enfant avez contracté la scarlatine, vous devez consulter un médecin rapidement pour éviter toute complication. Il y a plusieurs mesures préventives que vous pouvez prendre pour réduire le risque d'infection par le virus Streptocoque A. Cela inclut maintenir une bonne hygiène personnelle en se lavant régulièrement les mains avec du savon et en évitant tout contact direct avec des personnes malades. Vous devez surveiller les signes et symptômes pour détecter toute infection possible. Les mesures préventives sont essentielles pour éviter une épidémie de scarlatine.

Comment protéger les enfants de la scarlatine ?

Si vous êtes parent, pensez à bien savoir comment protéger votre enfant contre la scarlatine. Cette maladie peut se propager rapidement dans les écoles et autres lieux publics où les enfants sont en contact étroit les uns avec les autres. Voici quelques conseils pratiques pour aider à prévenir la propagation de cette infection :

  • Assurez-vous que votre enfant se lave régulièrement les mains avec du savon et de l'eau chaude pendant au moins 20 secondes.
  • Mouchez-vous ou toussez dans un mouchoir jetable ou dans le creux de votre bras plutôt qu'en utilisant vos mains.
  • Aidez votre enfant à éviter tout contact direct avec des personnes qui sont malades jusqu'à ce qu'elles soient guéries.
  • Gardez votre maison propre et bien aérée, car cela peut aider à réduire la propagation des germes causés par la scarlatine.

Au-delà des mesures préventives ci-dessus, voici d'autres astuces pour protéger vos enfants contre cette affection :

  • Faites vacciner vos enfants contre le virus Streptocoque A dès leur plus jeune âge afin d'éviter une épidémie chez eux et autour d'eux ;
  • Sensibilisez-les aux règles élémentaires d'hygiène corporelle (lavage fréquent des mains...) proposées par le corps médical lorsqu'ils sont en groupe ;
  • N'hésitez pas non plus à consulter un médecin si vous remarquez chez votre enfant des symptômes tels que des maux de gorge, une fièvre élevée et une éruption cutanée rougeâtre.

Rappelez-vous de bien prendre les mesures préventives appropriées pour éviter la propagation de cette maladie. En suivant ces conseils simples, vous pouvez protéger vos enfants et leur donner les meilleures chances d'éviter la scarlatine. À tout moment où vous êtes pris par le doute ou l'inquiétude face à cette maladie infectieuse, n'hésitez pas à consulter immédiatement un médecin pour obtenir un traitement adéquat.

La scarlatine : une maladie en recrudescence, comment la prévenir ?

La scarlatine est une maladie infectieuse qui a connu une recrudescence ces dernières années. Cela peut être dû en partie à la résistance accrue des souches bactériennes, ainsi qu'à l'insuffisance de vaccination chez les enfants.

Le traitement de la scarlatine dépendra du stade et de la gravité de l'infection. Les antibiotiques sont souvent utilisés pour traiter cette infection, mais vous devez consulter un médecin dès que possible si vous suspectez que votre enfant a contracté cette maladie. Il existe aussi des antipyrétiques (médicaments contre la fièvre) et des analgésiques qui peuvent aider à soulager les symptômes le temps que le traitement fasse effet.

Vous devez vous rappeler qu'une personne atteinte de scarlatine doit rester à l'écart des autres afin d'éviter toute propagation potentielle. Cette mesure peut contribuer grandement à prévenir une épidémie dans un groupe scolaire ou familial, par exemple.

Voici les précautions quotidiennes à prendre pour diminuer le risque d'exposition au streptocoque A, responsable principalement de cette infection :

• Évitez tout contact avec les personnes atteintes de scarlatine.
• Couvrez votre bouche lorsque vous toussez ou éternuez.
• Lavez régulièrement vos mains à l'eau chaude savonneuse pendant 20 secondes minimum.
• Soyez vigilant(e) lorsqu'un membre proche de votre famille présente déjà les signes annonçant la maladie.

La scarlatine peut être évitée si vous prenez les précautions nécessaires. Bien qu'il n'y ait pas de vaccin spécifique pour cette maladie, vous devez suivre les mesures préventives recommandées par le corps médical et adopter une hygiène stricte au quotidien. En cas de suspicion d'infection à la scarlatine chez un membre du foyer ou dans le groupe scolaire, il est primordial de consulter immédiatement un médecin afin d'éviter toute épidémie potentielle et traiter l'infection avec des antibiotiques adaptés.