Sign in / Join

Quelle est la durée d'une coloscopie ?

Vous devez passer un examen de coloscopie et vous demandez quelle est sa durée ? La coloscopie est un examen médical réalisé dans des conditions particulières. Elle figure d’ailleurs parmi ceux qui ne nécessitent que peu de temps. Focus dans cet article sur sa durée.

Coloscopie : qu’est-ce que c’est ?

La coloscopie se présente comme une étude d’imagerie médicale. Elle sert à examiner la paroi interne du côlon en utilisant un outil nommé le « coloscope ». Celui-ci est doté d’un tube fin et souple de 1,5 et 2 m de long avec une caméra miniature et une source lumineuse. A défaut de la caméra, il peut être relié à des fibres optiques. Un moniteur raccordé à la caméra permet donc d’observer directement le côlon.

Lire également : Est-il possible d'augmenter sa masse musculaire après 70 ans ?

Par ailleurs, l’insertion d’instruments tels qu’une pince ou un bistouri électrique au sein de l’endoscope est important pour effectuer des biopsies (prélèvements). Les instruments peuvent aussi servir à faire des ablations entières de lésion ou de polypes. Les tissus prélevés sont quant à eux examinés en laboratoire.

Combien de temps dure l’examen et comment se déroule-t-il ?

La coloscopie figure parmi les examens médicaux les plus rapides. Elle dure en moyenne 30 minutes. En général, elle est indolore mais toutefois inconfortable. C’est pourquoi, il est pour la plupart du temps réalisé sous anesthésie générale. Il faut aussi noter qu’il peut s’effectuer simplement sous calmants, en fonction du désir du patient ou des contre-indications médicales.

A découvrir également : Quels sont les aliments qui renforcent les muscles?

La coloscope est introduite dans le corps via l’anus et dirigé progressivement vers le côlon. Ce dernier subit un gonflement par de l’air afin de déplisser les tissus. De fait, les parois peuvent être parfaitement visualisés. Les images recueillies sont examinées par le gastroentérologue qui essaye de trouver les anomalies. Lorsqu’il en détecte, un échantillon de tissu est alors prélevé pour une biopsie ultérieure. Pour terminer, il est tout à fait possible que le tissu anormal subisse une ablation totale.

A quoi s’attendre au terme d’une coloscopie ?

A la fin d’une coloscopie, le médecin communique les résultats. Lorsque la coloscopie montre que des polypes bénins sont présents et n’ont pas pu être totalement enlevés, il sera important de réaliser une autre chirurgie. Il peut alors être question d’ablation de la partie de l’intestin concernée par les polypes.

Lorsque les résultats révèlent une anomalie (cancer du côlon, diverticulose, inflammations, etc.), d’autres examens peuvent être recommandés. Une prise en charge thérapeutique plus complète est notamment suggérée. Lorsqu’aucune anomalie n’est trouvée, un nouvel examen peut être effectué 10 ans après, mais suite à un échange avec son médecin.